REVIEW Laurent SCHMITT – CATALOGUE DES MONNAIES ROMAINES – GALLIEN – L’ÉMISSION DITE « DES FIGURES ASSISES »

LA REVIEW de Laurent SCHMITT SUR LE CATALOGUE DES MONNAIES ROMAINES – GALLIEN – L’ÉMISSION DITE « DES FIGURES ASSISES »

 

COMPTE RENDU – Gallien – LAURENT SCHMITT (C.G.B)– version texte

Après « le bestiaire » et « des figures debout », Cédric Wolkow nous offre un troisième volume consacré au monnayage de Gallien seul (260-268) pour l’atelier de Rome avec l’émission dite « des figures assises ». L’ouvrage se présente de la même manière que les deux précédents et l’ensemble des trois volumes permet d’avoir une vision de l’atelier de Rome entre 263 et 268. Cette émission est beaucoup moins riche et importante que ses deux devancières. Néanmoins, l’auteur s’est livré au même travail de recension et de mise en forme.

Le sommaire (p. 7) sera encore une fois nécessaire afin de suivre le développement de l’ouvrage. Passé l’introduction (p. 9), la liste des abréviations (p. 10) et le guide de consultation bilingue, en français (p. 11-13) et en anglais (p. 14-16), nous découvrons le tableau des bustes, dressé en fonction du code Bastien avec ses variantes (p. 17-23), complété par la liste et le tableau des officines au nombre de 6 pour cette émission et le très important tableau de correspondance des bustes entre le code de l’ouvrage (Bastien), le code anglais des Coins Hoards et le MIR (Göbl).

Pour cette émission, nous avons cinq revers principaux pour Gallien : FELICIT PVBL (p. 29-30), FORTVNA REDVX (p. 31-32),  INDVLGENT AVG (p. 33-36), PAX PVBLICA (p. 37-39) et SECVRT ORBIS (p. 41-46) avec deux variantes. Quant à Salonine, elle a deux revers : CONCORD AET et CONCORDIA AET (p. 49-52) et PVDICITIA (p. 53-54).

À cette émission, l’auteur a joint les antoniniens de l’atelier S/P – P/II, précédemment attribué à l’atelier de Siscia depuis les travaux d’Andreas Alföldi et aujourd’hui réattribué à l’atelier de Rome. Des notes liminaires (p. 55-58) servent de justification à cette nouvelle attribution et sont suivies du catalogue : VICTORIA AET pour Gallien (p. 59-60), PIETASAVG pour Salonine et Gallien, comme hybride (p. 61-63) et PROVID AVG et ses  variantes pour Gallien (p. 65-67.

Suivent les références (p. 69-72), la bibliographie (p. 73-76) et les planches (p. 70-90) qui  eeproduisent 51 antoniniens de Gallien et de Salonine.

Ce petit ouvrage, sans prétention, vient compléter avantageusement une série de trois ouvrages consacrés aux monnaies antiques
et deux aux monnaies de Franche- Comté.

Laurent SCHMITT – Bulletin Numismatique n°181 – Décembre 2018.

 

ACHETER LE LIVRE DANS LA BOUTIQUE : C’EST PAR ICI !

 

VOIR LA COLLECTION DES ÉDITIONS BNUMIS ET LES AUTRES LIVRES SUR GALLIEN,  C’EST PAR LÀ !

 

 

Autre article concernant Gallien par le même auteur : Gallien et le monnayage des légions (2008)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *