Aller au contenu

C’est quoi un numismate ?

On croit savoir ce qu’est un numismate. Un collectionneur de monnaies ? Rien n’est moins sûr.

Le numismate…

…c’est celui qui aurait la manie des monnaies, un collectionneur de pièces. Mais alors pourquoi ne pas l’appeler le numismane ou le numophile, sur le modèle de bibliomane ou bibliophile ? On parle bien d’ailleurs de billetophile pour le collectionneur de billets.

Le numismate, c’est aussi aujourd’hui le marchand de monnaies, celui qui tient un magasin numismatique. Mais pourquoi ne serait-il pas construit comme libraire ou antiquaire ? Un numissaire ?

Pour les dictionnaires historiques…

…le numismate, c’est le collectionneur de monnaies, le spécialiste des monnaies et le marchand de monnaies. La même confusion existe en anglais.

Mais, pourtant on est rarement les trois à la fois. Et même si on l’est, ce ne sont pas les mêmes qualités qui sont requises.

Pour allez plus loin :

Certains dictionnaires et chercheurs…

…aimeraient remettre au goût du jour le terme numismatiste, pour désigner le spécialiste, le scientifique des monnaies, comme l’étude des diploma (document administratif) a donné le diplomate (le professionnel qui les produit) et le diplomatiste (le savant qui les étudie).
En effet, le diplomatiste, l’épigraphiste, l’archiviste… sont des scientifiques. Ou alors, nous pourrions forger le néologisme numologue comme céramologue ou carpologue et distinguer le loisir numismatique de la science numologie ?
Le Littré rapporte pourtant depuis plusieurs décennies que les scientifiques préfèrent être appelés numismatiste que numismate.

Il serait bon que le terme numismatiste

…reprenne de la vigueur. Il nous reste néanmoins le seul terme de numismate pour désigner le collectionneur et le marchand. Et si nous lancions le terme numophile (comme billetophile) pour le collectionneur afin de garder numismate (ou numissaire ???) pour le marchand ?

Peut-être qu’un jour les monnaies verront la collaboration des numophiles, des numissaires et des numologues au service de la numologie.

En attendant,

…et sans avoir besoin de recourir à des néologismes, pourquoi ne pas utiliser numismate pour le collectionneur et le marchand (malgré le risque de confusion), et numismatiste pour le scientifique, le rat de bibliothèque (voire de cabinet numismatique), car ce terme, lui, existe bel et bien, et depuis près de 200 ans.

M.C.


Désolé, ce contenu est protégé. Merci pour votre compréhension :)