COMMENT PHOTOGRAPHIER SES MONNAIES COMME UN PRO AVEC (PRESQUE) RIEN

Quand j’étais pauvre (ou presque)

Quand j’étais simplement collectionneur, je souhaitais apprendre à faire des belles images des monnaies de ma collection. Après quelques recherches Google je tombais régulièrement sur de nombreux topics qui nous expliquent les meilleures façons de faire : Reflex, objectif macro, trépied, flash télécommandé, diffuseur de lumière, photoshop (payant)… WAOW !

Bref préférant acheter des belles monnaies plutôt que d’investir 2000 € pour les photographier je laissais tomber à chaque fois ces fameux tutos avant d’en avoir lu la fin ! Je faisais donc des photographies ….à chier.

Pourquoi photographier ses monnaies ?

Ha oui, au fait, pour commencer, pourquoi photographier ses monnaies ?

Pour classer vos monnaies, les référencer, pouvoir zoomer sur des détails, laisser des traces pour votre assureur, se la péter sur les forums, publier des monnaies, les revendre pour en acheter d’autres….(presque les mêmes raisons que j’explique sur l’article de blog «comment digitaliser et classer sa collection» .

Le matos nécessaire

Vous aurez compris que si je fais cet article de blog ce n’est pas pour que vous retrouviez la même liste de matériel qu’ailleurs, soit Reflex, objectif macro, trépied, flash télécommandé, diffuseur de lumière, photoshop ou autres.

Pour ma part j’utilise donc :

✦ Un Logiciel de traitement d’image gratuit : GIMP .

✦ Un vieux numérique qu’on peut trouver pour presque rien d’occasion. C’est un canon PowerShot G9, mais vous pouvez tout à fait utiliser votre téléphone portable qui fait surement des photos ouffissimes en qualité (sauf si vous utilisez encore un téléphone des années 1998/2000).

✦ Une lampe à lumière blanche que l’on peut poser à l’horizontal sur une table pour que la lumière soit rasante et surtout pas au dessus de la monnaie que l’on va photographier. J’utilise depuis 2015 une lampe Maul 8213502 luminaire de Bureau Blanc (25 €) qui me sert aussi d’éclairage dans les salons. Vous pouvez bien sur remplacer cette lumière blanche par la lumière du jour [si vous avez un jour, bien entendu].

On récapitule le budget !

✦ Vous n’avez pas de téléphone portable car vous êtes un ours, ni de lumière du jour car vous vivez dans une grotte : budget 50 € pour l’appareil (max) + 25 € pour la lampe (neuve) = 75 € .

✦ Ou alors, vous avez un téléphone portable mais vous n’aimez pas la lumière du jour, ça fait mal au yeux : 25 € pour une lampe (neuve).

✦ Vous avez un téléphone portable et vous aimez la lumière du jour : Zéro €

[il faut bien sur aussi une table + un ordinateur + une souris pour télécharger THE GIMP + une installation électrique + une feuille blanche ou noire selon l’envie du fond…. mais si vous n’avez pas tout ça c’est que vous me lisez dans un cyber café et je suppose que vous n’allez pas apporter vos monnaies dans le Cyber café pour les photographier]

Comment qu’on fait donc alors ?

Photographier ses monnaies avec un appareil photos Canon

Première étape si objectif fond blanc

1. poser la monnaie sur une feuille blanche [jusqu’ici c’est simple],

2. positionner la lampe comme sur la photo (et branchez la !) [jusque là, ca va encore],

3. photographier ses monnaies à la distance qui vous semble le mieux mais pas trop loin (l’appareil photo, lui, ne doit pas être comme sur l’image bien entendu mais dans vos mains au dessus de la pièce !) – À vous de faire vos essais en fonction de l’appareil [si vous n’avez pas la tremblote c’est tout aussi simple qu’un selfie ! ; si vous avez la tremblotte vous pouvez investir 10 € de plus dans une mini trépied].

4. Astuce facultative : on peut mettre un petit objet sous la pièce (comme un morceau de liège par exemple, bouchon taillé sur environ 2 cm d’épaisseur). Ceci permet de faire la mise au point sur la monnaie pièce et éviter ainsi le flou. Je ne le fais pas ici.

Première étape si objectif fond noir

Pareil mais avec une feuille noire ( ou autre chose de la même couleur : ici je prends mon tapis de souris)

Deuxième étape : le détourage et l’assemblage

En photographiant la monnaie sur un fond blanc vous devriez avoir ce résultat :

Résultat brute sur fond blanc

Il faudra donc détourer la monnaie, c’est à dire enlever les ombres pour que le fond soit uniforme. Pour ceci 2 solutions :

Première solution : vous ouvrez un logiciel de traitement d’images et grâce à la mini gomme ou la baguette magique vous effacez tous ces contours disgracieux …c’est long, aie aie…vous êtes pourtant 99% à faire ca (oui, oui).

Seconde solution : Vous cliquez sur ce site en ligne (gratuit) , vous chargez l’image (upload image) et voila. Ca marche même avec les fonds noirs !!!! c’est magique – et la je vois 1% des lecteurs qui rigole (les Geeks ?) et 99% qui se mordent les doigts en regrettant de ne pas avoir lu mon merveilleux blog plus tôt !!!

Résultat avec remove Bg en 1, 12 secondes

Fond noir VS fond blanc : THE match

Dans tous les cas, même si vous vous voulez un fond blanc au final, il vaut mieux photographier ses monnaies sur un fond noir, puis, ensuite, uniformiser le tout. En effet, les détails, les couleurs et la qualité pour la plupart des métaux ressortent beaucoup mieux quand on photographie une monnaie avec un fond noir !

Voici la différence en images ! Sur la première photo, la monnaie a été prise sur un fond blanc, sur la seconde elle a été prise sur un fond noir et le fond noir a ensuite été supprimé ! Je précise qu’il n’y a aucune traitement supplémentaire, que les deux images sont prises à la même distance, avec le même appareil , la même lumière et à 12 secondes intervalle. Résultat : Il n’y a pas photo!

Différence de prise de vue entre fond blanc et fond noir

Remettre un fond noir et l’assemblage du droit et du revers

Remettre un fond noir bien homogène est un peu plus complexe et long que de supprimer le fond d’origine. Voici en vidéo comment je fais cela grâce à The Gimp (gratuit). Je fais aussi le montage en fin de vidéo grâce à Paint (gratuit) car c’est le plus rapide mais il est possible d’assembler avec n’importe quel autre logiciel. [vous pouvez mettre une autre couleur bien entendu si vous le souhaitez ].



Édit du 29 janvier

Minus Mitak du forum Fw me signale que l’on peut aussi mettre dorénavant un fond de n’importe quelle couleur grâce à RémoveBG. Avec la fonction « édit », fonction que j’avais essayé dernièrement mais qui n’était pas fameuse pour la finition des bordures. Voila que l’algorithme a du être amélioré !

LE DIABLE EST DANS LES DÉTAILS

LA FINITION

Vous pouvez jouer avec la luminosité et les contrastes pour améliorer un peu plus vos clichés. Mais surtout pensez à mettre vos monnaies « droites ».

Pour le buste d’une monnaie romaine par exemple, Il faut que l’axe qui passe du milieu du sommet de la tête au milieu du buste soit parfaitement vertical.

Ainsi pour ce Valérien de Viminacium voici comment respecter cette norme. La première image est mal orientée, la seconde est redressée. La dernière image montre l’axe à respecter.


Orientation des portraits romains

Pour le revers romain, la plupart du temps il y a une ligne de terre. Il suffit de la respecter et qu’elle soit bien horizontale. Comme ci dessus, la première image est mal orientée, la seconde est redressée. La dernière image montre l’axe à respecter (la ligne de terre).


Orientation des revers romains

Améliorer les images des autres

Avec les mêmes traitements on peut facilement améliorer et mettre en ordre des images reçues par email (c’est un peu plus compliqué si elles sont reçues par la poste). En effet, si on gère une base de données comme celle des monnaies celtiques sur colleconline par exemple (les auteurs suivront j’espère mon tuto pour améliorer la facilité de recherche de leur base), il faudra traiter des monnaies que nous ne pouvons pas toujours photographier nous même.

Voici un exemple pour mettre en valeur votre collection . J’ai pris au hasard une monnaie sur cette Bdd – un magnifique bronze CALIAGIID aux deux S.

Ce travail m’a pris 37 secondes, pour enlever les fonds, redresser et assembler.

bronze CALIAGIID

Photographier ses monnaies - bronze CALIAGIID après traitement

Mais moi heuu mon téléphone est trop pourrave !

Photographier ses monnaies  avec téléphone Wiko

Comme certains vont dire qu’ils n’y arrivent pas (j’entends grogner d’ici mon ami d’Ornans, coquillettes, qui doit se sentir visé).

Je fais donc le test de mettre sur fond noir la monnaie de Justinien qui servait d’exemple au départ. J’utilise un Wiko Lenny 3 que j’ai acheté 85 € en 2016. L’écran est tout cassé mais il marche très bien. Donc pour trouver plus bas de gamme, il faut être encore moins collectionneur d’empreinte carbone que moi !

À gauche le Canon, à droite le Wiko. La différence n’est quand même pas flagrante hormis sur les couleurs et pour d’éventuels zoom qui seraient flous avec le Wiko. Mais je rappelle qu’il s’agit d’un téléphone ultra bas de gamme et que 99% des portables actuels sont 50 fois plus puissants que mon Canon.

Je précise tout de même que dans cet article les images sont ultra compressées pour améliorer le chargement WEB et que je ne m’applique pas à faire 12 prises à chaque fois ou à fignoler quoi que ce soit. Je fais, à chaque fois « au plus rapide ».

Différence entre prise de vue appareil photos Canon et vieux téléphone Wiko

Voila par exemple le genre de détail sur monnaie que l’on peut faire facilement sans objectif Macro avec mon mini matos (le Canon).

Photographier ses monnaies - Détails sur monnaie royale

La compression

Si vous avez un site ou un blog pour présenter votre collection, n’oubliez pas que mettre des images de 3Mo avec des chargements de 35 secondes/image va vite faire suivre vos visiteurs.

Après avoir photographié ses monnaies, il faut donc compresser les images. La plupart des compresseurs en ligne font gagner environ 80% du poids sans aucune perte de qualité !

Voici le résultat d’un portrait compressé sur un compresseur gratuit. La première image n’est pas compressée (310Kb), la seconde est passée par le compresseur (57,60Kb) soit 81% du poids gagné. Tout cela sans aucune différence visible à l’œil nu !

Pour une compression qui fonctionne, pensez cependant à ne pas laisser une résolution à 300 ppp (qui ne sert que pour l’imprimerie) et ne pas avoir une taille d’image de 3000 px. En effet, 70ppp et 500/800 pixels suffisent largement pour le web.


En résumé !

Les 2 choses les plus importantes à retenir sont :

✦ Passer un peu de temps pour bichonner ses images,

✦ opter pour une lumière rasante ! Et comme je sais que vous aviez déjà oublié cette chose primordiale, ou que beaucoup, trop ancré dans leur vieilles habitudes ne vont pas y prêter attention, voici pour finir une image de la même monnaie prise en photo dans les mêmes conditions hormis pour la lumière. La première est prise lumière rasante et pour la seconde j’ai mis ma lumière (la même lampe) au dessus.

La photo parle d’elle même, non ?

Avec tout cela vous voila donc prêt à prendre des clichés parfaits, avec de belles couleurs, des portraits bien orientés et tout ce qu’il faut pour mettre en valeur les images des monnaies de votre collection gratuitement ou presque !

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez :

✦ Visiter ma boutique

✦ Lire mes autres articles

✦ Me laisser une belle note étoilée sur Google en cliquant sur l’image


4 commentaires sur “COMMENT PHOTOGRAPHIER SES MONNAIES COMME UN PRO AVEC (PRESQUE) RIEN”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *